NOTRE HISTOIRE

Graphique histoire Technap

TechnAp, association “loi 1901”, a été créée en 1985 à l’initiative de 12 ONG françaises en vue de participer au développement des PED (Pays En Développement) à l’aide des Technologies appropriées.

Les domaines privilégiés étaient les suivants : équipement rural, économie d’énergie, solaire, éolienne, pharmacopée locale, plantes médicinales, etc.

Pour les membres de TechnAp une véritable “Technologie Appropriée” doit répondre aux critères suivants (extrait de la Charte des membres de TechnAp):

  • être utile,
  • répondre à une nécessité réelle et non pas à un marché artificiel,
  • être fiable ; présenter peu de pannes et être réparable par la main d’œuvre locale,
  • être simple ; avoir un fonctionnement aisé et compréhensible,
  • être peu coûteuse aussi bien à l’achat qu’en dépenses d’entretien,
  • se diffuser facilement sur le marché local par les réseaux habituels d’achat et de vente,
  • être fabriquée dans le pays pour la majeure partie du matériel afin de favoriser les emplois locaux et la formation technologique,
  • s’adapter au milieu tant par le respect des écosystèmes que sur le plan culturel et social.

 

Les principales ONG actives à l’origine ont été les suivantes :

  • ACMA (Association pour combattre la Malnutrition par Algoculture), une ONG fondée par Ripley Fox proposant une technique pour la culture de la spiruline. TechnAp a ainsi hérité de son expérience en matière de spiruline,
  • CEPAZE (Centre d’échange et de promotion des artisans en Zone équatoriale), représenté par Bernard Clamagirand aujourd’hui encore membre de TechnAp,
  • GEFOSAT (Groupement d’Etudes et de formation sur les outils Solaires et Alternatives Technologiques)
  • GERES (Groupe Energie Renouvelable Environnement et Solidarité)
  • GRET (Groupe de Recherches et d’Echanges technologiques)
  • I.S.F. (Ingénieurs sans frontière) ;
  • I.T.D. Institut Technologique DELLO 
  • TARGUINCA  (ONG promouvant l’artisanat des Touaregs au Niger), représentée par Annick Destiné a rejoint TechnAp en 1999.

Aujourd’hui, dans l’état du savoir-faire de TechnAp et sans être exclusive, la technologie appropriée proposée aux Pays En Développement est celle permettant la culture de la spiruline (Arthrospira platensis).

 

Les présidents de TechnAp depuis sa création :

  • Bernard GAY de 1985 à 1993
  • Pierre LABAT de 1993 à 1995
  • André GRIMAL de 1995 à 2002
  • Claude DARCAS de 2002 à 2008
  • Jean-Pierre CLERGEAU depuis 2008

 

Dates clés :

·      9 octobre1985 : Création du collectif TechnAp ;

·      1992 à 1994 : Missions d’investigationet de formation au Burundi ;

·      1993 : A la suite de contacts entre Etienne Boileau, membre de TechnAp, et le Père Bernard Moéglé, les Pères Camilliens  (Centre de Santé St Camille) favorisent un premier essai de production de spiruline sur leur site de DAVOUGON près d’ABOMEY (BENIN) : un bassin expérimental de 4 m² réalisé par Etienne Boileau en bois-plastique. Ce pilote sera porté à 24 m2 de bassins dès 1994.

·      1994 : Développement de la pharmacopée au Burkina Faso ;

·      1997 : Accord de financement du projet Spiruline PAHOU par la commission européenne (budget : 200 K€). Ainsi de 1998 à 2001, grâce aux subventions de l'Union Européenne (UE) et du Ministère Français des Affaires Etrangères (MAE) complétées par les fonds propres de TechnAp, 8 bassins de 30 à 40 m² (total 260 m²) ont été construits sur un terrain appartenant au CREDESA  (Centre Régional pour le Développement et la Santé) à PAHOU (BENIN), à 30 km à l’ouest de COTONOU.

·      1999 : décision d’orienter les actions de TechnAp vers le développement de la spiruline pour lutter contre la malnutrition ;

2003 : Création par TechnAp du Centre de Formation à la spiruline au CFPPA (Centre de Formation Professionelle et de Promotion Agricole) au lycée agricole de Hyères.

·      2002-2007 : A la demande du diocèse de KOUDOUGOU, étude de la réalisation d’une grande Unité de Production de Spiruline (3600 m2 de bassins) au Burkina Faso, pour répondre aux besoins des populations du pays. Cette unité a été construite en partenariat avec le ministère de la santé du Burkina et le Diocèse de Koudougou. La construction a démarré en 2004 et la production a commencé en janvier 2007. Aujourd'hui 10 ans aprés, sa production est de 8 tonnes par an et 80 salariés y travaillent.

·      2008 à 2011 : Lancement et création en partenariat avec l’Ocades-Caritas de KOUDOUGOU (Burkina Faso), de cantines scolaires avec spiruline auprès d’environ 740 élèves des écoles primaires.

·      2012 à 2015 : Mission de Développement de la Spiruline au Burkina Faso (Projet MDSB). Il s’agissait de mieux faire connaître la spiruline dans le pays et d’y sensibiliser le personnel de santé.

·      2013 à 2015 : Expérimentation de la production et de la vente de d’aliments à Base de Spiruline (Projet ABAS) en partenariat avec le CAF (Centre d’Animation Féminine) de KOUDOUGOU (Burkina Faso)

·       2016 : Lancement de la phase opérationnelle du projet ABAS, en partenariat avec le Petit Séminaire de PABRE près de OUAGADOUGOU. Création de l'E.T.A.P. : Etablissement de transformation d'Aliments de Pabré

·      2016 : Extension de l’Unité de production de Raffierkro proche de BOUAKE (Côte d’Ivoire) pour porter à 300 m2 de bassins une  petite exploitation expérimentale mise en service en 2014. 

·      2016 : Etude de deux nouveaux projets au Cameroun et en République du Congo

 

Suivez nous sur

     

Maison des associations
2bis, place de Tourraine
78000 Versailles

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Abonnez-vous à la Lettre de TechnAp