PARTAGEZ SUR

SPIRULINE & MALNUTRITION

spiruline malnutrition

Depuis plus de 20 ans, TechnAp a fait le choix de promouvoir la spiruline dans la lutte contre la malnutrition et l’amélioration de la santé dans les pays d’Afrique, car :

  • La spiruline est le produit naturel le plus riche en nutriments facilement absorbables par l’organisme. Elle apporte une aide précieuse dans le traitement des déficiences alimentaires, anémies et faiblesses dues à la maladie. Elle est bon marché par rapport aux vitamines de synthèse ou aux médicaments d'importation ;
  • La spiruline renforce les défenses immunitaires, ce qui est particulièrement utile pour les personnes vivant avec le VIH/Sida ;

Plusieurs études, et surtout l’expérience de très nombreux médecins ou infirmiers, ont montré l’efficacité de la spiruline.

 

Produit nutritionnel exceptionnel

…POUR LES JEUNES ENFANTS (0 À 5 ANS)

Soit parce que le lait maternel est trop pauvre, voire absent, soit parce que l’enfant supporte mal le sevrage, soit encore à la suite de diarrhées ou d’infections, une grande proportion de jeunes enfants (0 à 3 ans) souffre de malnutrition.

L’apport de 2 à 5g par jour de spiruline (1 cuiller à café rase = 5g) dans l’alimentation de l’enfant pendant 15 jours à trois semaines va accélérer sa remise en forme et consolider son rétablissement.

Préventivement, il est souhaitable d’ajouter un peu de spiruline de façon régulière à la bouillie des petits (1/2 cuiller à café de 0 à 2 ans, 1 cuiller à café au-delà), afin d’augmenter leur résistance aux maladies et favoriser leur croissance.

…POUR LES ENFANTS OU ADULTES BIEN PORTANTS

Les ressources alimentaires disponibles et les habitudes nutritionnelles peuvent entraîner des carences sans que les consommateurs aient conscience de ne pas être correctement nourris.

La spiruline contient des éléments nécessaires au rééquilibrage de la nourriture traditionnelle (vitamines, protéines et oligoéléments).

…POUR LES FEMMES ENCEINTES ET LES ACCOUCHÉES

Souvent, les femmes enceintes très jeunes, ou connaissant des grossesses rapprochées, souffrent de fortes carences en fer entraînant des anémies plus ou moins prononcées, responsables du décès de nombreuses femmes pendant la grossesse ou l’accouchement, soit 20% des décès maternels. La spiruline, grâce à sa teneur en fer élevée, apporte une réponse adaptée à cette carence : 10g par jour (1 cuiller à soupe) pendant 3 semaines, ajoutés à la nourriture traditionnelle, offrent un traitement simple, bon marché et efficace.

En l’absence de test sanguin (taux d’hématocrites) on diagnostique facilement l’anémie ferriprive par un état de lassitude, manque d’entrain, fatigue extrême, tissu conjonctif (sous les paupières) blanc au lieu d’être rouge (examen du blanc de l’œil).

Notons que le fer présent dans la spiruline est directement assimilable par l’organisme et qu’on n’a pas noté de contre-indication avec d’autres traitements.

 

La spiruline renforce les défenses immunitaires

La prise de spiruline (10g par jour, soit 1 cuiller à soupe pour un adulte) aide l’organisme à recouvrer ses forces et mieux lutter contre l’infection.

Comme la plupart des plantes, la spiruline contient plusieurs composants qui, agissant en synergie, ont des effets favorables dans la lutte contre les maladies.

La spiruline n’est pas un médicament. Elle ne guérit ni du Sida ni des autres maladies infectieuses, mais elle aide efficacement le patient dans sa lutte contre la maladie et ses conséquences.

Chez les adultes atteints d’une maladie infectieuse grave, comme la tuberculose ou le paludisme, mais aussi la drépanocytose, le diabète, l’hypertension, le cholestérol, le sida, etc., chez les convalescents ou chez les vieillards, la maladie et l’âge affaiblissent l’organisme et provoquent des carences en micronutriments. Il a été constaté que la spiruline permet de recouvrer des forces au plus vite et renforce l’appétit.

De nombreuses études in vitro et in vivo ont été faites (peut-on envisager un renvoi à une bibliographie pour ces études ?) pour analyser les mécanismes d’action de la spiruline sur le virus VIH et sur le malade atteint du Sida afin de comprendre les raisons des effets bénéfiques constatés. La spiruline, comme d’autres micro-algues, a des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques.

Mais surtout elle est dotée de propriétés immunostimulantes. La spiruline régule favorablement le système immunitaire en augmentant l’activité des macrophages, des cellules T et « killers cells », permettant ainsi de mieux lutter contre les maladies opportunistes, qu’elles soient virales ou bactériennes, présentes chez les sujets immunodéprimés.

Par ailleurs, la spiruline aurait un effet anti-inflammatoire sur les cellules intestinales mises à mal par la (tri) thérapie, assurant ainsi une meilleure assimilation de ces médicaments et des nutriments.

 

Suivez nous sur

     

Maison des associations
2bis, place de Tourraine
78000 Versailles

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Abonnez-vous à la Lettre de TechnAp